Back to homepage
7 février 2018

Dans Coaching

5 conseils pour bien courir par temps froid

5 conseils pour bien courir par temps froid
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+

Avec les températures glaciales de ces derniers jours, pas facile de trouver la motivation pour enfiler ses baskets. Pourtant, hors de question d'hiberner ! Rien n'empêche de courir dans le froid, à condition de respecter quelques règles.

1. Bien s'équiper

Pour courir confortablement, il est indispensable de bien se couvrir et surtout de bien choisir ses matières. Comme première couche, évitez à tout prix le coton qui a tendance à retenir l'humidité. Optez plutôt pour des tissus techniques qui laisseront votre peau respirer. On enfile ensuite une deuxième couche dite "d'isolation" comme une veste polaire. Ensuite on termine par la couche de "protection". On vous conseille un survêtement en nylon qui fera effet coupe-vent tout en laissant votre peau respirer. Pensez également à bien protéger vos extrémités (pieds, mains et tête).

2. Bien s'échauffer

Maintenant que vous êtes bien équipé, c'est l'heure de l'échauffement ! Cette étape est cruciale par temps froid. En effet, les muscles étant plus froids que d'habitude, le risque de blessure est plus important.

3. Bien s'hydrater

Pensez bien à prendre de l'eau avec vous. Respirer de l'air a, en effet, tendance à accélérer la déshydratation. Alors n'hésitez pas à boire de petites gorgées tout au long de votre course.

4. Bien respirer

Respirer un air glacial peut parfois engendrer une sensation de brûlure dans la gorge. Pour réchauffer l'air avant qu'il n'atteigne les poumons, on vous conseille alors d'inspirer par le nez et d'expirer la bouche. Courir dans le froid peut par ailleurs augmenter le risque de crises d'asthme ou de douleurs à la poitrine. N'hésitez pas à prendre conseil auprès de votre médecin.

5. Bien s'étirer

En hiver, il est conseillé de s'étirer chez soi bien au chaud et non directement après la course. En restant dehors, vos muscles vont se refroidir plus vite. Résultat, le risque de déchirure musculaire est plus important.

Vous voilà maintenant prêt à affronter le froid. Alors plus d'excuses, on enfile ses baskets !

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+

Suivez-nous sur

Autres actualités

Notre newsletter

Un email par semaine avec des astuces coaching, des bons plans de récolte et les infos pratiques.