Back to homepage
2 février 2017

Dans Coaching

Course à pied : 5 erreurs à éviter

Course à pied : 5 erreurs à éviter

La course à pied, et encore plus le trail, demandent une bonne préparation, un bon matériel et de bons réflexes. Comme dans tous les sports, une erreur peut très vite vous coûter une blessure et mettre en péril votre objectif de course. Afin de ne pas en arriver là, en voici cinq qu'il faut éviter à tout prix  !

1. Ne pas se préparer

On ne s'improvise pas trailer du jour au lendemain. Comme toutes les grandes courses, un trail, ça se prépare, et pas en une semaine ! Ce sport demande un entraînement sur mesure qui doit débuter plusieurs mois avant le jour J. Pensez donc à faire un planning de vos sorties en variant régulièrement les terrains, mais aussi la vitesse. Sortie longue, séance à allure variée ou encore fractionnée, voilà le secret pour augmenter vos performances de manière significative et être prêt pour le grand jour.

2. Trop forcer

S'entraîner c'est bien, mais pensez à y aller mollo. Trop forcer, c'est la blessure assurée ! La fréquence de vos courses, leur durée et l'intensité de l'effort que vous y apporter doivent être adaptées à votre condition physique. Soyez à l'écoute de votre corps. La moindre douleur doit vous obliger à ralentir le rythme. Et puis la règle d'or en course à pied : n'oubliez jamais la phase de récupération ! Elle vous permettra non seulement d'éviter les blessures, mais surtout elle est indispensable quand on veut augmenter ses performances.

3. Etre mal équipé

Le trail demande un certain équipement qu'il vaut toujours mieux testé avant le jour J. On pensera d'abord à porter des chaussures en adéquation avec le terrain. Faites-vous toujours conseillé dans un magasin spécialisé. La tenue, elle, devra être adaptée aux conditions météo. Bien choisir ses textiles, c'est vous assurer un confort de course. N'oubliez pas non plus l'indispensable sac à dos qui doit comporter de quoi s'hydrater, des encas énergétiques, une carte du parcours et un téléphone portable en cas de pépin.

4. Mal gérer sa course 

Faire un trail demande une certaine stratégie afin de ne pas vite se retrouver à bout de souffle. La règle d'or est de maîtriser son allure tout au long de la course! La première erreur à éviter est de faire un départ en flèche. C'est le meilleur moyen de ne pas tenir sur la longueur. Alors ne soyez pas pressés et courrez à votre rythme sans vous soucier de la vitesse des autres coureurs. N'ayez pas non plus peur de marcher afin de récupérer et de continuer votre progression. Alterner course et marche est un très bon moyen de garder un équilibre et une constance dans l'intensité de votre effort.

5. Adopter une mauvaise posture 

Cela peut sembler anodin pour les débutants mais avoir une bonne posture en trail est indispensable, non seulement pour garder une bonne allure, mais aussi pour éviter les blessures. Elle doit aussi pouvoir s'adapter en fonction du terrain. Ainsi en côte, il est important de garder le dos droit et la tête bien haute alors que dans les descentes, il est conseillé de se pencher légèrement vers l'avant et de faire des petits pas rapides. La position des bras est aussi essentielle. Pensez à les garder au niveau de vos hanches et à la balancer d'en arrière vers l'avant en partant des épaules. Un bon balancement vous aidera à maintenir l'effort et à augmenter votre vitesse.

Maintenant que vous connaissez tous les pièges à éviter, vous voilà prêt à vous entraîner pour Hunger Race de manière efficace. Bonne préparation et n'oubliez pas de vous inscrire!

Suivez-nous sur

Autres actualités

Notre newsletter

Un email par semaine avec des astuces coaching, des bons plans de récolte et les infos pratiques.