Back to homepage
19 juin 2017

Dans Coaching

Kayak : Conseils pour une descente sans encombre

Kayak : Conseils pour une descente sans encombre
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+

Certaines personnes peuvent associer la descente en kayak à un après-midi de détente entre amis avec pique-nique à la clef. Il s’agit néanmoins d’une épreuve d’endurance à laquelle il est important de bien se préparer pour profiter pleinement du plaisir qu’elle procure.

Les muscles sollicités

Les muscles les plus sollicités lors de l’effort en kayak, sont les muscles dorsaux, les pectoraux, les muscles des bras et l’ensemble du tronc. On s’imagine aisément que seul le haut du corps travaille. C’est faux. Si le haut du corps travaille en dynamique, le bas du corps (fessiers, abdos, dorsaux) participe, lui, au maintien correct. Une bonne position est indispensable au succès d’une épreuve de kayak. Gardez votre dos bien droit en épousant la forme du siège afin d’éviter de trop solliciter votre colonne vertébrale.

Un entraînement optimal

S’entraîner en kayak demande plus de logistique que pour la course à pied. Le moment est opportun pour faire une virée ! Alors profitez du beau temps et joignez l’utile à l’agréable : partez faire une descente en kayak en équipe pour vous préparer !

Comment s’entraîner :

  • Augmentez progressivement le rythme et l’intensité au cours de la séance d’entraînement. Autrement dit, ramez de plus en plus vite et de plus en plus fort.

ou

  • Alternez des phases d’intensité forte et des phases d’intensité faible par intervalles de 5 à 10 minutes (solution plus durable car elle permet de récupérer lors des phases d’intensité plus faible).
  • N’oubliez pas les étirements post-effort pour rendre à vos muscles leur extension.

Quelques conseils supplémentaires

La plupart des accidents ont lieu lors de la manutention de l’équipement qui est assez lourd. Lorsque vous déplacez le matériel, gardez le dos bien droit et fléchissez les jambes.

Prévoyez une bonne crème solaire histoire d’éviter le classique coup de soleil aquatique.

Équipez-vous de lunettes solaires pour une meilleure vision et pour éviter les projections d’eau dans les yeux.

Attention ! La répétition de la contraction et décontraction des muscles peut provoquer des crampes aux mollets, à l’arrière des cuisses et aux épaules. Difficile de tendre les jambes dans un kayak pour se soulager ! Boissons isotoniques, fruits secs, fruits de mer, cacao vous aideront à compenser la perte d’oligo-éléments et à prévenir les crampes.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+

Suivez-nous sur

Autres actualités

Notre newsletter

Un email par semaine avec des astuces coaching, des bons plans de récolte et les infos pratiques.