Back to homepage
Sénégal

Des cantines scolaires à base de produits locaux et durables – Plus de 35.224 bénéficiaires.

Des cantines scolaires à base de produits locaux et durables – Plus de 35.224 bénéficiaires.

Depuis presque deux ans, SOS Faim et son partenaire de longue date,  l’Association  Nationale  pour  le  Développement  Intégré, met  en  œuvre  un  programme  d’accompagnement  des  écoles  afin de contribuer à une meilleure alimentation pour les enfants des villages touchés par une malnutrition aiguë dans les régions de Gossas et de Fatick.

En  2019,  5  écoles  dans  2  communes  ont  fait  partie  du  dispositif.  À  la  nouvelle  rentrée  2019,  ce  sont  10  nouvelles  cantines  qui  ont  été  approchées,  touchant  au  total  plus  de          3 000 enfants.

Un dispositif financier pérenne à trouver

Le premier enjeu est d’utiliser le projet – et le financement, limité dans le montant et dans la durée - d’une façon qui permette une certaine pérennité. C’est là qu’interviennent deux acteurs majeurs qu’il  faut  convaincre  de  mettre  la  main  aux  portemonnaies  :  les  parents d’élèves d’abord, les communes ensuite. Actuellement, la contribution des parents d’élèves diffère d’une école à l’autre.   Si   dans   certaines   écoles,   une   participation   financière est demandée de 0,03 à 0,07 centimes par repas, dans  d’autres,  les  familles  doivent  contribuer  en  nature  (mil  ou  arachide).

Les communes sont donc le deuxième acteur clé à convaincre. En  2019,  deux  premières  communes  partenaires  du  projet,  ont  accepté de mettre à disposition un montant de 152 € par école.

En récoltant 1.400 euros pour Hunger Race :

Vous permettez à une école de 230 élèves de complémenter un repas traditionnel à base de céréales avec du yaourt de chèvre à raison de 2 fois/semaine sur 6 mois.

EN SAVOIR PLUS

Suivez-nous sur

Autres projets

Notre newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez les dernières actualités de Hunger Race.