Back to homepage
Bolivie

L’agroforesterie au service des producteurs de café

L’agroforesterie au service des producteurs de café

En Bolivie, les producteurs de café ont la vie dure. Entre 2014 et 2015, une attaque de rouille (champignon) a mis à mal près de 70% des plants de café de la zone de Caranavi située au nord de la capitale. Partenaire local de SOS Faim, l’AOPEB accompagne et forme les producteurs concernés pour faire évoluer leurs cultures en bio, grâce à l’agroforesterie, et améliorer leurs conditions de travail et de vie.

La technique consiste à planter des arbres d’ombrage pour protéger les plants de café contre la prolifération de maladies et améliorer la fertilité des sols. Pour s’épanouir dans les meilleures conditions, le plant de café doit bénéficier de 20 à 40% d’ombre : en deçà, il est trop exposé au soleil, au-delà le risque d’attaques de ravageurs s’accroît. Par ailleurs, les feuilles tombées des arbres forment un tapis d’humus qui dispense d’apporter des engrais chimiques au sol.

FORMATION EN CHAMPS-ÉCOLES

Les formations de l’AOPEB offrent une approche très pratique. L’apprentissage des techniques se fait en champs écoles : analyse et préparation des sols, production de compost biologique, calcul du degré d’ombre, mise en place de haies vives font partie de ces travaux pratiques, auxquels s’ajoute une sensibilisation à l’intérêt environnemental de l’agroforesterie. L’accompagnement technique des producteurs sur leurs parcelles pendant les premières années de mise en place est aussi assuré par l’AOPEB, via ses ingénieurs.

Parallèlement, l’AOPEB met également en place des systèmes participatifs de garantie (SPG) pour certifier une certaine qualité du produit au consommateur. Associant producteurs et consommateurs, ces systèmes portent sur des normes de qualité de production, de distribution, et de prix, et permettent aux paysans de se réapproprier la certification de leur produit.

En tant que participant à Hunger Race, vous pouvez soutenir l’AOPEB.

Avec 1400 euros :

  • Vous formez 12 jeunes producteurs de café pendant 8 jours avec une formation théorique et une formation pratique directement sur un champ-école.
  • Vous financez le coût d'une analyse de sol pour 10 producteurs, et ainsi déterminer les pratiques les plus adaptées au terrain.
  • Vous participez à des démarches de plaidoyer local pour la promotion de la production agroécologique.

EN SAVOIR PLUS

SOS Faim -  L'agroforesterie - L’AOPEB - Les actions de SOS Faim en Bolivie -  L’agroécologie 

Suivez-nous sur

Autres projets

Notre newsletter

Un email par semaine avec des astuces coaching, des bons plans de récolte et les infos pratiques.